Nous les petits enfants de Tito - La Reine Blanche
3408
single,single-portfolio_page,postid-3408,ajax_fade,page_not_loaded,,mac,no_animation_on_touch,qode-theme-ver-2.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive
 

Nous les petits enfants de Tito

À propos

NOUS LES PETITS ENFANTS DE TITO

Du 16 au 22 mai 2018

Ecriture, mise en scène, jeu : Simon Pitaqaj

Sous la forme d’une autofiction, c’est le parcours d’un adolescent habité de mythes et de légendes, mais aussi l’histoire interminable de conflits ethniques et religieux, que Simon Pitaqaj nous raconte. C’est l’histoire d’un adolescent poursuivi par ses démons qui s’échappe d’une forêt mystérieuse pour arriver dans un univers urbain et désenchanté. C’est dans ce nouveau monde si différent et si semblable qu’il deviendra adulte. Il y vivra les meilleurs moments de sa vie, mais aussi ses pires cauchemars.

Production Compagnie Liria Coproduction Théâtre de Corbeil-Essonne.
Soutiens Conseil Départemental de l’Essonne, Conseil régional d’île-de-France, l’Amin Théâtre / La Friche (résidence de création) et création Le Colombier / Cie Langajà
Groupement (Bagnolet).
Soutenue par la DRAC Ile de France (compagnonnage avec la compagnie Amin Théâtre).
Ce texte a reçu les Encouragements dans le cadre de l’Aide à la création du Centre National du Théâtre (ARTCENA).
Texte édité aux éditions Le Square.

 

Amin Théâtre colombier Logo Logo_Essonne 500x326 Logo-quadri-couleur logo-theatre-corbeil-essonnes-noir Ministère_de_la_culture_logo.svg villa

 

 

 

 

Collaboration artistique : Cinzia Menga et Samuel Albaric

Création sonore : Cyrille Métivier

Création lumière : Flore Marvaud

Administration : Corinne Ekon

Stagiaire en communication : Akisi NGuessan

La Presse en parle

Il le fait à voix nue, sans apitoiement, avec tendresse et dérision, seul sur
le plateau habillé seulement par la lumière et la musique. Il est lui-même
et tous les personnages de son enfance. Voix unique et voix multiples.
L’Humanité, Marina Da Silva

Un témoignage poignant, une remarquable leçon de théâtre et un
éblouissant brûlot politique !
La Terrasse, Catherine Robert

Simon nous bouleverse et nous impressionne. Il nous fait peur et nous fait
rire. À voir d’urgence.
Hajde, Anouk Lederle

Du mardi au samedi à 19h

Le samedi 19 mai à 16h

Le dimanche 20 mai à 15h30

Relâches le lundi 21 mai

Durée : 1h

Plein tarif : 20€

Tarifs réduits :

15€ (+65 ans, résidents du 18ème, demandeurs d’emploi)

10€ (-26 ans, groupes, étudiants, bénéficiaires RSA)

Réservation

Catégorie

Théâtre, Théâtre contemporain