Scènes de Science - La Reine Blanche
129
single,single-portfolio_page,postid-129,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-2.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.1.2,vc_responsive
 

Scènes de Science

À propos

Les plus grands scientifiques viendront partager avec le public, leur émerveillement devant la beauté de la science, leur émotion de la découverte et la joie, oui la joie avec laquelle, nous, scientifiques faisons notre métier !!!!!

En partenariat avec Pour La Science

Pour La Science

Recevez un magazine « Pour La Science » en cliquant ici

150x150

pls_456_couv_200px

Ludovic Pauchard (CNRS-Orsay) et Céline Nadal (Musées de Troyes) : Forme, texture, matière – quand physique et art se rencontrent

joconde 12 juin

Chaque jour, près de 20000 personnes viennent admirer la Joconde. Son sourire et son regard énigmatiques n’ont cessé d’intriguer. Mais qui s’intéresse aux rides de cette vieille dame ? Les craquelures de la couche picturale sont des témoins précieux de l’histoire du tableau. Quelle technique l’artiste a-t-il utilisé pour peindre la toile ? Quelles épreuves le tableau a-t-il traversées au cours des siècles ? Le physicien peut apporter des éléments de réponse à ces questions en analysant les craquelures. Pour comprendre comment elles se forment, il expérimente, il étudie les propriétés de la matière et reproduit en laboratoire les gestes de l’artiste. Recherche artistique et recherche scientifique se rejoignent, elles se répondent en écho. Alors, pourquoi ne pas aller plus loin, jusqu’à mêler véritablement art et science ? Des artistes et des physiciens ont tenté cette expérience originale de se rencontrer pour imaginer ensemble des œuvres d’art s’inspirant de phénomènes physiques, les recréant ou s’appuyant sur eux pour dompter la matière, solide ou fluide, pour la sculpter et la modeler de façon surprenante et poétique.

Ludovic Pauchard  est directeur de recherches au CNRS à l’université Paris Sud.
Après une thèse effectuée au Laboratoire de Physique Statistique de l’Ecole Normale Supérieure, il a principalement orienté ses travaux vers les morphologies de fissures dans les peintures d’Art, de façon à les expertiser,  et à en déduire des informations sur les méthodes employées par les artistes (travaux sur les craquelures de « la Joconde »).

Céline Nadal  est scientifique de formation – elle a effectué un doctorat de physique théorique à l’université d’Orsay. Après un post-doctorat à Oxford, elle a choisi de se réorienter vers le monde des musées et de la diffusion de la culture scientifique. Elle est aujourd’hui conservateur du patrimoine, responsable des collections scientifiques et techniques des musées de la ville de Troyes.

Dimanche 12 Juin à 11h

Durée : 1h15

Tarifs plein : 7€/tarif réduit : 4€/Entrée libre pour les habitants du 18ème

Réservation

Catégorie

conférence