You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.

Menu
La Saison
Réservez
L'autre fille
REPORTÉ À LA SAISON PROCHAINE
→ 09 janv. 2021 à 19h00

Annie Ernaux adresse une lettre à sa soeur disparue deux ans avant sa naissance, morte à six ans, emportée par la diphtérie. Cette soeur dont elle découvre l’existence passée en entendant les bribes d’une conversation entre une cliente et sa mère dont les paroles “ Elle était plus gentille que celle-là ” se gravent à jamais dans sa mémoire. Elle, l’enfant vivant, dormira dans le lit de la sœur disparue, son cartable deviendra le sien, elle mettra ses pas dans les siens. Au fil de son existence, elle se construit contre elle, entre réel et imaginaire, au gré des objets, des photos, des paroles échappées.

Annie Ernaux interroge ici le pourquoi du silence et son propre désir d’adresser cette lettre à sa soeur disparue. Marianne Basler sera cette voix, précise et douloureuse, attentive et consolante.


LA PRESSE EN PARLE 

Une mise en scène sobre. C’est très très beau. France Inter

Dirigée par Jean-Philippe Puymartin, Marianne Basler, sublime, reste en retrait du texte, aussi neutre que lui. L’émotion qu’il contient ne s’en éleve que mieux. L’Obs

Marianne Basler incarne avec une fascinante sensibilité le texte de l’auteure. Un moment bouleversant. Le Quotidien du médecin

La comédienne incarne avec force et retenue une Annie Ernaux bouleversante. La Vie

Eviter le pathos, fuir les atermoiements. Rester digne. C’est à cela que s’emploie magistralement Marianne Basler. Télérama Sortir

Marianne Basler, dirigée par Jean-Philippe Puymartin comme on peindrait une aquarelle, est à la fois pure et cruelle, mutine et implacable. L’Express

Le dispositif est simple. Rien d’autre que la subtilité de l’interprétation. C’est comme si le texte s’écrivait devant nous. Splendide incarnation. Figaroscope

Un talent d’une rare délicatesse. A Nous Paris

Marianne Basler incarne la pensée de l’écrivaine à l’œuvre. Elle en est même si convaincante qu’on a l’impression de voir l’auteure. La Terrasse

Moment de théâtre intense qui porte haut la voix d’Annie Ernaux. Mediapart

Ici même la violence est douce. Car telle est Marianne Basler, parfait double d’Annie Ernaux. WebThéâtre

TEXTE=Annie Ernaux
PUBLIÉ=aux Éditions Nil
MISE EN SCÈNE=Jean-Philippe Puymartin + Marianne Basler
JEU=Marianne Basler
LUMIÈRES=Franck Thévenon
MUSIQUE=Vincent-Marie Bouvot
COLLABORATION ARTISTIQUE=Elodie Menant
CRÉDIT PHOTO VISUEL=Julien Piffaut
L'autre fille - © Reine Blanche
Durée
1h10
Dates
Samedi 09 janvier → 19h00
Informations pratiques

Du 9 janvier au 17 janvier
► jeudi, samedi : 19h
► dimanche : 16h

Tarifs=
25€ → Plein
20€ → Réduit ( séniors | résidents du 18e | Pôle emploi | étudiants | minima sociaux )
10€ → –26 ans

Frais de réservation=
nul → En guichet
1€ → Par téléphone
2€ → Par internet sur la totalité de la commande en ligne

Abonnement=
La Carte blanche : 10€ → la place pour l’achat de 3 spectacles = 30€ pour 3 spectacles,
10€ supplémentaires par ajout de spectacle.
La Carte blanche donne aussi droit à un tarif réduit valabble pour 1 accompagnateur par spectacle.
Carte nominative et personnelle /​Réservation indispensable au 01 40 05 06 96
Renseignements : reservation[@]scenesblanches.com